• Premier contact


    La vie est parfois drôlement faite, n'est-ce pas ? Alors même que mon plus gros défaut durant toute ma scolarité fut l'orthographe, me voilà propulsé co-rédacteur d'un blog ! Madame Roulin, mon ancienne prof de français en perdrait ses cheveux. Cette enseignante, anciennement chanteuse d'opéra arborait une chevelure orange vif à rendre jaloux n’importe quel renard. Mais revenons-en, à ma mission du moment, à savoir, rédiger un article de blog.

    Tout a commencé par mon arrivée dans l’équipe de la Fondation Téléthon Action Suisse au mois d’octobre 2020. En tant que spécialiste en communication, j’ai été engagé à temps partiel pour apporter mon soutien et mon expertise dans la communication de la Fondation et grâce à ma bonne maîtrise de l’allemand, je coordonne les activités du Téléthon en Suisse alémanique. 

    Ma première rencontre avec cette institution fût un choc, il faut bien l’admettre. Le Téléthon résonnait chez moi comme chez la plupart des personnes de mon entourage, comme une grande institution qui lève des fonds pour venir en aide aux familles touchées par une maladie génétique rare à travers des manifestations de toutes tailles et notamment des concerts.

    Je m’attendais donc à trouver une équipe de 5 à 6 personnes s’affairant à la coordination de tous ces évènements, préparant le grand week-end du Téléthon comme les organisateurs d’un festival se préparent à leur événement annuel. La surprise fut de taille lorsque j’ai rencontré cette équipe de deux femmes qui investissent toute leur énergie et leur passion pour coordonner le travail de centaines de bénévoles tout aussi passionnés ! Wow ! 

    Comment est-ce possible ? Comment à deux, une institution de cette renommée peut-elle fonctionner ? Et bien tout d’abord, elles ne sont pas vraiment que deux… Elles peuvent compter sur le soutien d’une collègue à 40%, au Tessin qui coordonne toutes les actions du Téléthon en Suisse italienne. « Mais quand même » me direz-vous ! Eh bien, c’est là toute la force du Téléthon. Tant les bénévoles, que mes nouvelles collaboratrices s’engagent pleinement dans la mission de récolter des fonds pour les familles touchées par une maladie génétique rare. Toutes et tous ont cette même envie de faire de ce weekend du Téléthon un événement joyeux et festif, une célébration de la solidarité avec comme seule récompense, le plaisir de faire plaisir.

    Et moi dans tout ça ? Comment vais-je pouvoir apporter mon soutien ? En rédigeant un article dans un blog ? 

    J’ai à cœur d’aider le Téléthon à se faire connaître davantage et surtout faire connaitre ses combats et ses engagements qui sont justes. Je veux faire en sorte que cet esprit festif et joyeux qui illumine le premier weekend de décembre se poursuive encore de nombreuses années pour que moi aussi je puisse prendre plaisir à faire plaisir. 

  • You might also like

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Vos commentaires sont les bienvenus, merci !